Je connais un certain nombre de blagues d'altistes, on pourrait même dire que comme tout altiste du beau masqué, je les collectionne, non par masochisme mais par auto-défense. Lors d'un dîner en ville, si un quidam se lance dans une petite blague d'altiste pour briller auprès des dames, rien de mieux pour lui clouer le bec que de répondre par une autre dix fois plus drôle sur le même sujet.

Voilà tout de même une curiosité car c'est la seule blague d'altiste qui soit à ma connaissance déposée à la SACEM. On la doit à un certain Marc Gosselin qui est rien moins que musicien, auteur, compositeur et finalement artiste (mais pas artiste en luth manifestement).

Voici la partition de 'Fantasme' pour violon-alto et batte de baseball, ainsi que l'enregistrement (âmes sensibles s'abstenir), où l'on saisira peut-être mieux l'étymologie d'un mot allemand comme "Brastsche", qui ne vient pas du tout de la viola di braccio italienne, mais plutôt du bruit que ça fait quand on s'assoit dessus. Les caisses des altistes, ça n'est pas toujours beau à voir... 

Amis altistes, ne tentez pas de transposer ce Fantasme pour violon et crâne de violoniste: le son ne serait pas aussi chaud et rond qu'avec un alto, et la pratique des gammes en tierces et en octaves ayant tendance à ramollir le cerveau, c'est l'occiput du violoniste qui pourrait céder. Il ne faut pas fausser les amis de l'altiste !