Un évènement rarissime aura lieu ce soir à 18h: une interprération parisienne du célèbre Helikopter-Streichquartett de Stockhausen dans le cadre de la Nuit Blanche de Paris, sponsorisé par la Monnaie de Paris.

helikopter2.gif

Ce quatuor est en fait un octuor car il nécessite quatre hélicoptères où se trouvent chacun des instruemntistes à cordes. Ils sont reliés par des flux audio et vidéo en temps réel, tandis qu'un ingénieur du son mixe au sol le son des deux violons, de l'alto, du violoncelle, avec celui des quatre hélicoptères.

helikopter_streichquartett.jpg

Est-ce une simple blague de potache, dont la réalisation nécessite des moyens techniques tellement extravagants qu'elle est rarement réalisée ? Je ne le crois pas. Sincèrement, mélanger le son des cordes (en glissando et en trémolos le plus souvent) avec celui du moteur et des pales des hélicoptères, c'est une idée folle, mais ça fonctionne très bien à l'oreille, cela sonne tout simplement. La seule chose que j'aurais envie de reprocher à cette oeuvre est une longueur excessive: 10 ou 15 minutes suffiraient pour exploiter l'idée à fond, l'oeuvre dure pas loin de 35 minutes. C'est souvent le cas chez Stockhausen qui a souvent d'excellentes idées qu'il réalise à la perfection, mais posède aussi une certaine tendance à étaler un peu la sauce à mon goût.

Venez donc vous décrassez les oreilles tout à l'heure au Pont-neuf si vous êtes parisiens ! Au plaisir de vous y croiser peut-être.