Les maux du Grivois

Il avait montré sa boîte et s’est dit : « j’habite à Paris, c’est la loi ». Une vraie boîte de riz !

Élections devant l'amour.

Elle suivait  « les choix du libre », en faisant le show du Grivois. Elle avait mollement exhibé ses fiches« Je vais l’inoculer à cette soirée dansante. » se promettait notre candidat (quel père nous faut-il comme maire ?). Il se voyait déjà en vaincu de son coeur ! (*) Pris dans la nasse, il a connu la chute.

« Je suis rentrée après une telle boulette ! » a répondu son épouse. « Quelle perturbation de masse ! » ont constaté ses enfants.

Hélas ! La vidéo de ces débats sans âme a fuité. Quel dommage pour l’élection de ce grand favori ! Une grande peine pour tous les amateurs de riz.

(17)

(*) celle-là est attribuée à Victor Hugo... 

Commentaires

1. Le lundi 17 février 2020, 18:56 par Bénassy

Va t-il désormais suivre l'élu de son camp ou scruter l'élection du maire de Riom? Les Parisiens auront-il une maire rachitique en Prada? S'il est mélomane, il n'a plus qu'à chatouiller une gratte!

2. Le mardi 3 mars 2020, 17:40 par Papageno

Il sait communiquer avec son camp ;-)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet