dimanche 25 septembre 2016

Requiem pour la Salle Pleyel

Inaugurée en 1928, la Salle Pleyel était la troisième à porter ce nom (la toute première Salle Pleyel ouvrit en 1830). Comme son nom l'indique, c'est l'oeuvre d'un facteur de piano français qui fut un des meilleurs du monde et qui est aujourd'hui moribond, hélas.

Salle_Pleyel_5.jpg
La salle Pleyel telle que nous ne la verrons plus jamais

 

Lire la suite...

vendredi 1 avril 2016

Le centre de musique baroque de Versailles se met à l'électro

"La tradition, c'est nourrir les flammes et non vénérer les cendres". C'est avec cette citation de Gustav Malher que la directrice du Centre de Musique Baroque de Versailles a annnoncé des choix audacieux pour la saison 2016-2017. Tout d'abord l'orchestre des Violons du Roy va acquérir des violons électriques Viper à 7 cordes et faire appel à Stéphanie Valentin (photo) pour compléter la formation de ses musiciens. Par ailleurs David Guetta a été embauché comme consultant pour la partie synthétiseurs et boîtes à rythmes. "Je pense que Marin Marais, qui écivait des suites danses, se serait passionné pour l'électro s'il avait vécu de nos jours" a déclaré la star en descendant d'un jet privé qui le ramenait de Rio de Janeiro. Lorsque la journaliste d'iTélé lui a demandé quelle oeuvre de Marin Marais avait sa préférence, il a répondu: "Les quatre saisons", et nous ne pouvons qu'approuver cet excellent choix qui montre une réelle connaissance de la musique française baroque.

Lire la suite...

mardi 8 mars 2016

Papageno met du rouge

Aujourd'hui, jounée internationale des droits des femmes, le journal de Papageno met du rouge:

journal_de_papageno_mettez_du_rouge.JPG

 

Lire la suite...

vendredi 26 juin 2015

Philharmonique ta mère !

Après seulement 6 mois d'existence, on peut dire que la Philharmonie de Paris a su gagner sa place dans le paysage culturel parisien, par la qualité et la diversité de la programmation (et bien sûr par les qualités acoustiques de la Grande Sallle qui sont assez largement reconnues). En tant que lieu culturel, on peut d'ores et déjà dire que c'est un grand succès.

En tant qu'object architectural, c'est une des pires horreurs qui aient jamais été construites !

Lire la suite...

jeudi 2 avril 2015

Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis

Ah, ces politiciens qui maîtrisent l'art de changer d'avis sans le dire ! Le Comité d'histoire de la Ville de Paris a le dos bien large. Enfin, l'essentiel est tout de même qu'Henri Dutilleux aura bien une plaque à son nom sur l'immeuble où il est né, dans la très glamour et très touristique île Saint Louis.

Lire la suite...

jeudi 19 mars 2015

La mairie de Paris refuse de rendre hommage à Dutilleux

A lire ici (sur le blog l'indépendant du 4e), ici, et puis encore ici, sur le site de Diapason magazine (ou encore dans Le Monde). En résumé, le maire du IVe arrondissement a refusé d'apposer une plaque commémorative sur l'immeuble de l'île Saint Louis qui fut occupé par Henri Dutilleux, au nom d'une sorte de ridicule procès posthume en collaboration. Comparer Dutilleux avec l'écrivain Céline n'est pas judicieux ni justifié par les faits historiques.

Lire la suite...

jeudi 22 janvier 2015

Et un sourire

La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours, puisque je le dis
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille,
Désir à combler, faim à satisfaire,
Un cœur généreux
Une main tendue, une main ouverte,
Des yeux attentifs
Une vie,
La vie
À se partager.
Paul Éluard

Lire la suite...

jeudi 15 janvier 2015

Peut-on rire de tout ? par Cabu

Peut-on rire de tout ?
Et pourra-t-on encore demain rire de tout ?
Ces questions méritent d'être posées...

Lire la suite...

vendredi 18 avril 2014

Humour belge

Voici une nouvelle variation sur l'air du "Et si on rendait la musique classique un peu moins ringarde ?". Toujours cette vieille lune des quelques malades mentaux pour qui la musique écrite il y a cent ans ou plus est la seule digne d'être entendue, et qui pense que le monde doit s'adapter au classique, parce que l'inverse est bien entendu impossible. Et ne parlons même pas de rafraîchir quelque peu le répertoire en faisant appel à des compositeurs vivants.

Lire la suite...

lundi 7 avril 2014

L'alto, encore mieux que l'iphone

Si leurs qualités de musiciens ne sont plus à démontrer, les altistes se font remarquer et apprécier dans tous les orchestres du monde par leur sens de l'humour. Et en particulier leur goût pour l'auto-dérision (Comme tout artiste en lutte, l'auteur de ce blog n'échappe pas à la règle d'ailleurs). 

Lire la suite...

jeudi 30 janvier 2014

La pétition que je ne signerai pas

Dire "oui à la culture en Europe avec les créateurs", personne ne saurait s'y opposer, n'est-ce pas ? C'est ce que prétend faire la soi-disant pétition orchestrée par les sociétés de droit d'auteur sur le site CreatorsForEurope. Et moi qui suis un créateur et un Européen convaincu et passionné, je vous dis: ne signez pas cette pétition. Au contraire, réclamez à vos députés européens un allègement du droit d'auteur !

Lire la suite...

jeudi 10 octobre 2013

La minute de rigolade...

La minute de rigolade de la journée nous est offerte par Marie Donzel sur son blog hébergé par France Info. Le pauvre Bruno Mantovani, directeur du conservatoire de Paris, avait pas mal pataugé à la radio sur une question au sujet des femmes chef d'orchestre. Il avait pour l'occasion débité un certain nombre de préjugés sexistes que j'aurais davantage attendu dans la bouche de mon ex-beau-père que chez quelqu'un de ma génération. Marie Donzel ne se prive pas de lui enfonce joyeusement la tête dans l'eau, ce qui contribuera peut-être à lui rafraîchir les idées, à défaut de lui apprendre la modestie.

Lire la suite...

vendredi 14 juin 2013

Oh ! ces narrateurs, ces écrivains ...

Oh ! ces narrateurs, ces écrivains ! Au lieu de raconter quelque chose d'utile, d'agréable, de réconfortant, ils nous dévoilent tous les secrets et les misères de l'existence terrestre ! .... Moi, je leur aurais interdit d'écrire ! On lit... et involontairement on se met à réfléchir - et voilà que toutes sortes d'idées abracadabrantes vous viennent à la tête. Non, vraiment, je leur aurais interdit d'écrire. Je leur aurais tout bonnement interdit de publier quoi que ce soit.(Prience Odoievski, cité par Fiodor Dostoievsky en exergue des "Pauvres Gens", traduction Marc Chapiro)

dimanche 26 mai 2013

Anthologie de blagues d'altistes

A lire ici, en attendant que je retrouve l'envie de repeupler ce blog de billets doux ou bien au contraire bien salés.

vendredi 1 février 2013

De l'alto, vraiment ? Mais c'est ignoble !

Annexe du Tribunal de Trifouillis-les-Champagnettes. Salle des Affaires Familiales numéro 4. La juge Marceline Desbordes-Tammère ajuste ses lunettes rouge vif sur son nez.

Lire la suite...

jeudi 29 novembre 2012

Laisse-moi pleurer

Laisse-moi pleurer

Sort cruel qui est le mien

Et aspirer à la liberté

Puisse le chagrin briser

Les chaînes de ma souffrance

Par pitié

lundi 22 octobre 2012

Aurélie

Photographies: Aurélie Loiseleur par L'Oiseleur des Longchamps.
Musique et montage vidéo: Patrick Loiseleur.

lundi 6 août 2012

Tristesse

IMG_4072.jpg

Fichier audio intégré

lundi 4 juin 2012

Je travaille donc je suis

Le titre de ce billet est une citation empruntée à Maria Callas (que je cite de mémoire, sans aucune source fiable). 

Vous vous demandez peut-être, chers lecteurs et lectrices, pourquoi je vous néglige autant ces derniers temps. Ce ne sont pas les idées de billets drôles ou instructifs qui manquent pourtant. C'est que j'ai du travail, et une fin d'année des plus chargées au conservatoire (de Liège pour ceux qui ont suivi les épisodes précédents). Le minimum syndical voudrait que j'annonce les concerts de juin auquel je participe, et ce sera fait très bientôt, mais en attendant, voici juste une image assez parlante du quotidien d'un compositeur. Le plus dur, comme vous le savez, n'est pas de trouver l'inspiration. Les idées, vraiment, ça vient tout seul, il suffit de lever le nez de sa feuille et de rêvasser quelques secondes pour en attraper une. Le plus dur et surtout le plus long c'est de corriger tout ces petits détails chiants d'harmonie, contrepoint, instrumentation, instructions pour les modes de jeu bizarres, sans même parler de choses bassement matérielles comme la typographie. Ce n'est pas de la maniaquerie: c'est avant tout une marque de respect pour les musiciens qui vont passer du temps à travailler et jouer une partition que de faire le maximum pour leur proposer un beau texte. Un machin au poil, dont les harmonies sont aussi chiadées que la mise en page est élégante et aérée.

La procédure est la suivante: prenez une partition qui a l'air aussi parfaite que ma chère épouse quand on la regarde sur l'ordinateur. Imprimez-la, relisez attentivement, trouvez rapidement de véritables horreurs, raturez énergiquement en vert, en bleu, en rouge selon le stylo qui vous tombe sous la main. Gardez en outre du papier à musique sous la main pour les mesures ajoutées ou réécrites entièrement. Après une dizaine d'itérations et autant d'heures de travail par page, ça commence à s'éclaircir un peu:

partition_corrections.jpg

Lorsqu'on finit par presque voir les notes sous les corrections, la fin du tunnel approche. Et si on est complètement masochiste, il faut faire cela non avec une partition récente, mais avec un vieux machin comme ce Trio pour Piano, Violon et Violoncelle qui date de l'antiquité, c'est à dire 2006, et que j'ai dû ressortir du placard sous l'amicale pression de mon père qui voudrait le jouer prochainement. C'est un peu comme peigner une girafe avec un cure-dent un soir de pleine lune: c'est tout à réjouissant en soi mais c'est long, c'est long, c'est long...

jeudi 19 avril 2012

Il y a musique et musique

Piqué dans Les Echos ce matin, un article sur l'audience des stations de radio françaises (et le même avec quelques fautes de français en plus dans Le Parisien). Je vous passe les commentaires sur la baisse ou la hausse de telle ou telle station, ce qui a retenu mon attention était plutôt le tableau qui accompagne l'article:

 audience_radios_lesechos.jpg

Il n'y a rien qui vous frappe dans ce tableau ? Vraiment rien ? Regardez bien la classification des radios. Il y a d'un côté les "programmes musicaux", NRJ, Skyrock et consorts. Et de l'autre côté les "programmes thématiques" comme France Musique qui ne diffuse jamais de musique, comme son nom l'indique, ainsi que Radio Classique.

Au-delà du gag (France Musique et Radio Classique exclues de la liste des radios "musicales") on peut remarquer que dans la vieille Europe en général et dans l'Hexagone en particulier, les styles musicaux à la radio sont extrêmement cloisonnés: on n'entendra pas plus de rap sur Chérie FM que de Pierre Boulez sur Radio Classique. Pas étonnant que les goûts du public soient eux aussi tellement formatés et cloisonnés: ainsi l'amateur de classique qui par réflexe frémit d'horreur quand il entend le timbre de la guitare électrique (même si la guitare en question joue une pièce de Tristan Murail ou de Fausto Romitelli par exemple) ou l'amateur de jazz qui trouve que les symphonies de Mozart manquent un peu de "beat".

Quant à moi, j'apprécie les stations qui présentent le plus de diversité possible, comme FIP, France Musique (et certaines émissions musicales de France Culture). Ouvrir le poste sans savoir si on va tomber sur une improvisation, une symphonie, une chanson, une pièce contemporaine pour orgue ou une aria de Haendel, voilà qui stimule l'imagination et la curiosité. Je n'écoute plus tellement Radio Classique depuis que cette station a adopté le même format que les chaînes de rock, c'est à dire des morceaux de 5 minutes maximum sans lien entre eux. Tout simplement parce qu'une sonate de Brahms (ou même une symphonie de Bruckner, contrairement à ce que vous prétendez, cher David) c'est mieux de l'écouter en entier. Ce type de saucissonnage - une tranche de Vivaldi, une de musique de film, un zeste de Haendel et une plage de publicité - plaît peut-être à ceux qui souhaitent un fond musical agréable pour se détendre, mais à eux seulement. 

- page 1 de 4