Mot-clé - création

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 2 juillet 2017

Création(s) le 23 septembre prochain à Paris

J'ai le plaisir de vous annoncer ma participation prochaine à un Concert organisé par l'association La vie des sons le 23 septembre prochain à Paris, sous la double casquette d'altiste et de compositeur, avec une création intitulée Prière de la Rose au Soleil pour soprano et Quatuor à cordes.

Lire la suite...

mercredi 14 juin 2017

Prière de la Rose au Soleil

Quand je n’étais qu’un petit bouton rose
Je sentais déjà Tes rayons divins
Transpercer mon corps. Vierge sous hypnose,
Brûlant du désir d’entrer en ton sein.

Lire la suite...

vendredi 2 juin 2017

Un soir de demi-brume à Londres... pour orchestre de chambre. Partition enfin disponible !

Le temps ne passe pas, il court, il s'envole, il s'enfuit comme le plus impudent des voleurs... Lorsque j'ai écrit cette pièce pour orchestre de chambre (12 instrumentistes) intitulée Un soir de demi-brume à Londres pour la classe de composition du conservatoire de Liège, j'étais tellement débordé que j'ai à peine jeté quelque mots dans un billet pour annoncer trois concerts d'un coup. Pourtant, j'en aurais eu des choses à dire sur cette pièce que je mettrais sans doute dans le top 5 de celles que j'ai le mieux réussies jusqu'à présent.

Lire la suite...

mercredi 31 mai 2017

Au matin du septième jour (partition disponible)

La partition de cette pièce pour alto et piano intitulée Au matin du septième jour a rejoint le nouveau site Tamino Productions qui s'enrichit un peu plus chaque jour. Comme d'autres partitions elle est disponible au choix en sous forme électronique (au format PDF) ou bien en impression à la demande.

Lire la suite...

jeudi 23 février 2017

De la musique comme une forme de pensée

Un art, une science, une forme de pensée... Philippe Manoury détaille sa vision de la musique au Collège de France. La leçon inaugurale est disponible en ligne et en vidéo.

Lire la suite...

lundi 6 février 2017

Trois études pour piano: partition disponible

La partition de mes trois premières Études pour piano seul est enfin disponible en ligne, sur le site Tamino Productions, au format PDF et au format papier.

Loiseleur_Etudes_Cover.png

Lire la suite...

vendredi 16 décembre 2016

La cuisine à l'alto

La cuisine à l'alto c'est le nom d'un spectacle créé en 2015 par l'altiste Sylvain Durantel, le pianiste Emmanuel Christien et le journaliste François Castang (qui fait office de récitant) et qui veut "révéler toute la diversité de la création musicale d'aujourd'hui et nous donnant, avec humour et poésie, les clés pour l'apprécier". Pour ce programme intelligent, décalé et très drôle sans la moindre trace de vulgarité, ce trio a fait appel à pas moins de 16 compositeurs qui ont pris la plume et joué le jeu d'une commande sur un thème gastronomico-littéraire: certains que je connais et que j'apprécie comme Nigel Keay, Xavier Bouchaud, Benoît Menu et François Meïmoun, d'autres que j'ai découvert grâve à eux.

Lire la suite...

dimanche 4 septembre 2016

Piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano, piano !

L'Institut Culturel Roumain et la Compagnie de l'Oiseleur organisent un Week-end de piano non-stop à l'occasion des Journées du Patrimoine, le 17 et 18 septembre prochain. Pas moins de 21 pianistes, accompagnés parfois par leurs amis chanteurs ou violoncellistes vont se relayer pour animer ces deux journées, à raison de 40 minutes de musique toutes les heures, de 11 heures à 22 heures. Cela se passe dans un lieu magnifique, qui a et rarement ouvert au public: le théâtre de l'hôtel de Béhague, propriété de l'Ambassade de Roumanie. Ce théâtre de la comtesse de Béhague est un lieu chargé d'histoire qui a reçu la visite de Wagner, Fauré, Saint-Saëns et Reynaldo Hahn, Proust, Verlaine, Valéry et tant d'autres. Dans ce lieu magique, vous pourrez entendre Dana Ciocarlie, Paul Montag, Gabriel Rigaux, Lorène de Ratuld, Mary Olivon, Nicolas Chevereau, Louise Akili, Axia Marinescu, François Henry (voilà pour les pianistes que j'ai eu le plaisir d'écouter et que je recommande chaleureusement à nos lectrices), et une quinzaine d'autres artistes. 

Lire la suite...

mardi 31 mai 2016

Nous en aurons raison

Voilà longtemps que je voulais écrire un article sur ce sujet, depuis les attentas du 7 janvier 2015 en fait. Mais je voulais également prendre mon temps pour le faire, d'abord par respect pour les victimes et leurs familles: je trouve le déluge de paroles sur les chaînes et sites d'informations après un attentat indécent et peu compatible avec le silence qui convient au travail de deuil, ainsi qu'au temps de la réflexion, plus que jamais nécessaire. Je n'avais pas encore publié mon papier que les attentats du 13 novembre 2015 à Paris puis du 22 mars 2016 à Bruxelles ont été perpétrés, confirmant en tout point mes intuitions. Là encore les media se sont concentrés sur l'émotionnel pur, ou encore sur les savantes analyses de politologues, sociologues, sécuritologues et autres islamologues qui n'avaient pour effet que d'augmenter la panique et la confusion. On en viendrait presque à croire qu'ils sont les alliés objectifs des terroristes, en mobilisant toute leur énergie pour nous faire peur. Au milieu de ce fatras les seules paroles que j'ai retenues sont celles d'Antoine Leiris, journaliste et époux d'une des victimes du Bataclan. C'étaient les seules paroles sincères, sensibles et sensées, inspirées par l'amour de la vie.

 

 

Lire la suite...

jeudi 12 mai 2016

Olivier Greif par L'Oiseleur des Longchamps le 18 mai à Paris

C'est un programme rare qui sera donné le 18 mai prochain en l'église Saint-Lambert de Vaugirard à Paris. On pourra y entendre la Première Symphonie avec baryton solo d'Olivier Greif, dans une version pour orgue et voix, par L'Oiseleur des Longchamps, pour qui cette oeuvre a été écrite et qui en a assuré la création il y a quelques années. Le baryton français sera accompagné par Olivier Dekeister qui a également réalisé la transcription pour orgue. On pourra également entendre pour la toute première fois le cycle Imago Mundi, 6 mélodies pour voix et piano sur des poèmes de Dylan Thomas, Georges Shaw, William Blake, Paul Celan, Walt Whitman, toujours avec le baryton L'Oiseleur des Longchamps accompagné par Philippe Hattat au piano.

 

Lire la suite...

mercredi 11 mai 2016

Laissez-vous bercer par la Compagnie de L'Oiseleur

Ce soir, le 11 mai à Paris, la Compagnie de L'Oiseleur vous convie à écouter un programme de berceuses (dont la mienne), avec la délicieuse Clémentine Decouture, soprano, et l'excellent Nicolas Cheverau au piano (qui forment ensemble le Duo Dix Vagues) et bien sûr le baryton L'Oiseleur des Longchamps. Ça se passe au temple du Luxembourg, 58 rue Madame à Paris. Venez nombreux !

Lire la suite...

lundi 9 mai 2016

Résultats du Concours de Composition "de Bach au Jazz" édition 2015

Les résultats du 2e concours de composition pour piano solo "De Bach au Jazz" (édition 2015) sont disponibles en ligne. Ce qui est très sympathique est qu'on peut écouter les oeuvres des lauréats et regarder leurs partitions,  Présidé par Nicolas Bacri, le jury a décerné des  prix dans deux catégories: Contemporain et Jazz (j'avoue que la frontière entre les deux me paraît bien floue quand on regarde certaines partitions de "Jazz" qui sont très écrites et audacieuses harmoniquement, mais c'est une question que les candidats pouvaient trancher eux-mêmes en soumettant leurs oeuvres dans l'une ou l'autre des catégories). Organisé par la virtuose bulgare Lilia Boyadjieva sous l'égide de l'association "Nathalie" qu'elle a fondée, ce tout jeune concours a rassemblé pas moins de 105 pièces, ce qui montre que les 88 touches blanches et noires de l'instrument de musique le plus facile et le plus difficile à la fois continue de fasciner les compositeurs.

Lire la suite...

samedi 16 avril 2016

Roselyne Martel à Paris le 26 avril et Angoulême le 28 avril

Oyez, oyez ! La soprano Roselyne Martel-Bonnal me signale qu'elle assurera la création du cycle "Mon coeur qui s'oublie" de David Maw à Paris le mardi 26 avril (c'est à 18h à l'auditorium du Conservatoire à Rayonnement de Régional de Paris, rue de Madrid dans le cadre de la série Cantus Formus proposée par Nicolas Bacri). Et le jeudi 28 avril elle sera à Angoulême, accompagnée par la pianiste Stéphanie Humeau, pour une soiré lyrique (Mozart, Puccini, Verdi, Offenbach) au Moulin du Logis (189 rue de la Tourgarnier à Angoulême).

 

Lire la suite...

lundi 7 mars 2016

Trilogie de Thierry Machuel au collège des Bernardins

Si vous habitez près de Paris, ne manquez pas la Trilogie de la Détention de Thierry Machuel le 19 mars prochain de 17h30 à 22h30 au collège des Bernardins, par l'ensemble 2e2m dirigé par Pierre Roullier. Il s'agit d'une occasion rare d'entendre les trois oratorios profanes (le troisième étant une création):

  • Les parloirs, écrits sur des paroles de détenus
  • Les lessiveuses, sur des paroles de mères de détenus
  • Les victimes, sur des paroles de victimes

Lire la suite...

dimanche 17 janvier 2016

La dernière colère de Pierre Boulez

Monsieur Pierre Boulez nous a quitté le 6 janvier dernier. Hommages et témoignages n’ont  cessé d’affluer, dans la presse écrite (avec une série d’articles de Renaut Machart dans le Monde, la une de Libé) mais aussi sur ma radio préférée, France Musique, où des musiciens comme Pierre-Laurent Aimard ou Pascal Dusapin ont trouvé des mots justes et d’une émouvante simplicité pour évoquer sa mémoire.  (à réécouter dans le « Classic Club » de Lionel Esparza du 7 janvier). Il n’y a guère que le Gorafi qui n’a pas encore rendu hommage à sa façon au musicien français le plus célèbre dans le monde après David Guetta.

C’est en 1945 qu’Olivier Messiaen accueille dans sa classe d’Analyse au Conservatoire un jeune homme de vingt ans particulièrement brillant, dont il ne tarde pas à remarquer le tempérament bouillant et irascible. C’est une colère terrible qui anime Pierre Boulez, colère qu’on peut déjà sentir dans sa Première Sonate pour piano, et qui ne s’est jamais calmée depuis.  On sent encore très nettement une forme de rage froide dans la pièce Sur Incises de 1998. Avec quelques autres (Cage, Stockhausen, Ligeti, Berio, Xenakis) ils vont péter la baraque. Du haut de leur vingt ans, ils vont ringardiser ceux qu’on considérait comme avant-gardistes dans les années 1930 : Messiaen, Hindemith, Bartók, Stravinsky, Janacek, Chostakovitch, et même Schönberg.

Lire la suite...

mardi 22 septembre 2015

Création partielle du Quintette pour flûte, harpe et trio à cordes à Cologne

Tellement occupé par ailleurs, j’ai omis d’annoncer la création le 12 septembre 2015 de mon Quintette pour flûte, harpe, violon, alto et violoncelle. Une pièce qui m’a été commandée suite au succès d’une autre pièce pour 13 altos qui fut créée à la Philharmonie de Cologne dans le cadre de sa saison de musique de chambre. J’ai choisi pour titre « Leben und Lieben eines Schmetterlings » et nos chères lectrices qui parlent parfaitement l’allemand n’ont pas besoin de dictionnaire pour savoir que cela se traduit par « Vies et Amours d’un Papillon ». Seuls deux mouvements étaient terminés pour ce concert, alors que je voulais en écrire cinq (mais je le ferai certainement) :

  • « Nachtstück » (Noctune)
  • « Erstflug » (Envol).

Lire la suite...

jeudi 18 juin 2015

Le dernier évangile de Thierry Escaich à Notre-Dame de Paris le 30 juin

La maîtrise de Notre-Dame de Paris, dirigée par Henri Chalet, avec Thierry Escaich et Yves Castagnets aux orgues, présentent le 30 juin prochain un programme de musique française avec Duruflé, Alian et Escaich. Il ne s'agit pas d'une création mais d'une reprise car le Dernier Évangile fut créé en 1999. On ne saurait trop recommander ce concert à nos lectrices, lesquelles n'ignorent pas qu'Escaich est un excellent organiste mais aussi un immense compositeur.

Lire la suite...

mercredi 10 juin 2015

Tour à Tour de Philippe Hurel à la maison de la Radio

Entendu le 5 juin dernier dans le très bel auditorium de la Maison de la Radio à Paris, Tour à Tour de Philippe Hurel, ambitieuse partition symphonique de 60 minutes présentée dans le cadre du festival Manifeste de l'IRCAM.

Lire la suite...

dimanche 3 mai 2015

Danse de la joie des étoiles

Danse de la joie des étoiles est la deuxième partie de ma pièce pour 13 altos, écrite durant l'été 2012. C'était une période singulère de ma vie, où j'ai vu s'effondrer à peu près tout ce que j'avais essayé de construire, tout ce qui m'était cher. En bon gaulois je ne craignais rien sauf que le ciel me tombe sur la tête et c'est précisément ce qui est arrivé à ce moment-là.

Faute de pouvoir trouver du réconfort dans mon entourage, c'est en moi-même que j'ai dû creuser pour trouver de nouvelles ressources. Ce que j'y ai trouvé, à mon grand étonnement ? De la joie. Une joie surabondante et inépuisable. 

Lire la suite...

lundi 27 avril 2015

Arriaga et Parra par le quatuor Tana

Ouï le 17 avril dernier à l'auditorium du Louvre, le qautuor Tana dans un programme tout espagnol: Juan Crisotomos Arriaga, Hèctor Parra, Joaquim Turina et Astor Piazzola (mais oui chères lectrices, vous savez fort bien que Piazzola était Argentin et non Espagonl, quelle culture que la vôtre ! fermons la parenthèse). C'est toujours un grand plaisir de revoir les Tana sur scène, et c'est la première fois que je les entendais depuis qu'ils ont changé de second violon. Il semble que la greffe a bien pris, Pieter Jansen partage l'énergie et l'enthousiasme déboardants de ses partenaires. 

Lire la suite...

- page 1 de 5