Mot-clé - L Oiseleur des Longchamps

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 14 octobre 2017

Debussy, Chausson, Ravel par la Cie de L'Oiseleur

La Cie de l'Oiseleur présente :

  • Marion Gomar, mezzo
  • Emmanuelle Cala, flûtiste
  • Benjamin Laurent, pianiste
  • Grigori Abramian, pianiste
  • L'Oiseleur des Longchamps, baryton

dans 

  • DEBUSSY : Syrinx, L'après-midi d'un faune, Chansons de Bilitis
  • RAVEL : Shéhérazade
  • CHAUSSON : poème de l'amour et de la mer

le mercredi 25 octobre à 20h au Temple du Luxembourg 58 rue Madame 75006 Paris. 

Entrée : libre participation

Lire la suite...

mardi 22 août 2017

L'Oiseleur chante Loiseleur

Voilà bientôt dix ans que j'ai la joie et la chance de collaborer avec le baryton français L'Oiseleur des Longchamps. Cet artiste pourrait être un lointain cousin, car la famille Loiseleur s'appelait L'Oiseleur des Longchamps auparavant; mais c'est surtout un ami proche et un grand musicien dont la curiosité pour les répertoires méconnus n'a d'égale que son goût pour la musique d'aujourd'hui. Pour fêter dignement cet anniversaire, quoi de mieux qu'un disque résumant le meilleur des chansons écrites pour lui, et parfois sur des textes qu'il m'a proposés ?

Lire la suite...

mercredi 21 décembre 2016

Antigone et les grenouilles

Pour terminer l’année en beauté, la compagnie de L’Oiseleur nous proposait deux œuvres lyriques d’André Bloch : la cantate Antigone et le conte lyrique Brocéliande.

broceliande_2.jpg
La compagnie de L'Oiseleur toute en beautés ce soir-là

 

Lire la suite...

samedi 1 octobre 2016

Claudine à l'Institut Culturel Roumain

La compagnie de L'Oiseleur et l'institut culturel roumain vous invitent à re-découvrir "Claudine", une opérette de Rodolphe Berger écrite en 1910 sur un texte de Colette et Willy. Cela se passe les 4 et 5 octobre prochains à l'Institut Culturel Roumain, au 123 rue Saint Dominique à Paris. Cette opérette est tirée du célèbre "Claudine à l'école", un roman de Colette qui fit scandale à sa parution 1900, dont l'héroïne est une adolescente malicieuse, pleine d'humour et de vitalité. L'établissement où elle prépare le brevet des collège devient une sorte de théâtre dont elle est spectatrice autant qu'actrice.

Lire la suite...

mercredi 6 avril 2016

Oiseaux en chantant, le 15 avril par la compagnie de L'Oiseleur

La Compagnie de L'Oiseleur vous convie à un nouveau récital Oiseaux en Chantants, avec Alexander Swan, ténor, Mathilde Rossignol, soprano, L'Oiseleur des Longchamps, baryton (qu'on ne présente plus à nos lectrices) et Laurianne Corneille au piano. Les noms de famille des interprètes semblaient les prédestiner à proposer ce concert entièrement consacré aux oiseaux mis en musique : colibri, pie, canard, coq, poule, aigle, albatros, alouette, colombe, coucou, ramier, cygne, corbeau, hirondelle, héron, rossignol, faucon etc ... un récital enchanteur à ne pas manquer ! C'est le vendredi 15 avril prochain à Paris, au Temple du Luxembourg.

 

Lire la suite...

samedi 23 janvier 2016

Amour et botanique par la Compagnie de L'Oiseleur.

Un peu de douceur et de tendresse, n'est-ce pas ce dont nous avons tous besoin en ces temps politiquement troubles et économiquement difficiles ? Et c'est exactement ce que nous propose la Compagnie de L'Oiseleur le 16 février prochain au Temple du Luxembourg (58 rue Madame à Paris) avec un nouveau programme "Amour et Botanique".  Deux voix, celles de Caroline Montier (soprano) et l'Oiseleur des Longchamps (baryton), une guitare (Clotilde Bernard) et un piano (Stéphanie Humeau) pour un programme aussi éclectique que bien composé. Avec des classiques, des raretés et des chansons populaires (Barbara, Berlioz, Caldara, Chaminade, Frescobaldi, Holmès, Kosma, de La Presle, de Polignac, Saint-Saens, Schubert, Spohr). 

 

Lire la suite...

samedi 4 avril 2015

L'Oiseleur chante l'éducation sentimentale le 8 avril 2015 à Paris

La Compagnie de L'Oiseleur continue sa noble mission de nous charmer les oreilles avec des programmes de chant lyriques originaux et savamment composés, où les classiques dialoguent avec les oeuvres rares et la création. 

Elle vous propose mecredi 8 avril prochain au temple du Luxembourg une éducation sentimentale, avec comme professeurs messieurs Mozart, Mahler, Poulenc, Chopin, Schumann, Grieg, Messager. Dans le rôle du jeune padawan, Gabriel Rigaux présentrera ses mélodies sur les Contemplations de Victor Hugo pour la toute première fois au public.

Lire la suite...

vendredi 13 mars 2015

Mélodies de Gabriel Rigaux chez Tamino Productions

Tamino Productions a le grand plaisir d'accueille un nouveau compositeur, Gabriel Rigaux. Celui-ci est également pianiste et a étudié notamment avec Guillaume Conesson. Les parisiennes parmi nos lectrices pourront découvrir ses mélodies pour baryton et piano sur des textes de Victor Hugo lors d'un concert donné le 8 avril prochain au Temple du Luxembourg avec l'excellent L'Oiseleur des Longchamps.

Lire la suite...

vendredi 16 janvier 2015

Le silence de la mer (Tomasi-Vercors)

Si je n'ai pas réagi dans ce Journal aux attentats du 7 janvier, ce n'est pas par indifférence ou paresse. C'est d'abord pour observer un silence respectueux devant les familles des victimes: le déferlement de paroles dans les media alors que les coprs étaient encore chauds m'a mis fort mal à l'aise et poussé à chercher le recueillement et la solitude plus que la foule et le bruit (bien que j'aie participé à la manif avec mes proches). 

Lire la suite...

mardi 23 décembre 2014

Mozart l'enchanteur

Il reste encore quelques jours, jusqu'au 3 janvier, pour emmemer vos bambins voir un charmant spectacle d'une heure, écrit pour eux, Mozart l'enchanteur, au théâtre du Petit Saint-Martin. Mis en scène par William Mesquich, chanté par Estelle Andrea, Ronan Dubois et L'Oiseleur des Longchamps, c'est une initiation tout en douceur à Mozart, menée par Papageno et Papagena comme il se doit. 

Lire la suite...

mercredi 3 décembre 2014

Les mille et une mises en musique de Théophile Gautier

Ouï vendredi dernier dans le théâtre de l'Île Saint Louis à Paris, un programme de mélodie tout à fait original. C'est le pianiste François Henry qui s'est mis en tête de collectionner les mélodies écrites sur des textes de Théophile Gautier. L'auteur des célèbres Nuits d'été de Berlioz (que l'auteur du journal de Papageno connaît fort bien, et pour cause) a beaucoup inspiré les compositeurs, pas seulement Français d'ailleurs. François Henry a recensé plus de mille mélodies, et ce concert était consacré à une sélection de celles écrites après 1945, avec Alice Fagard (mezzo), Marie Soubestre (soprano), L'Oiseleur des Longchamps (baryton), François Henry (piano) et Clothilde Bernard (guitare).

Lire la suite...

vendredi 26 septembre 2014

Partitions Féminines

Le baryton l'Oiseleur des Longchamps présentera son beau programme "Mélodie, nom féminin", consacré aux compositrices, le mercredi 8 octobre prochain au Temple du Luxembourg à Paris. Il fera équipe avec la soprano Aurélie Loilier ainsi que la pianiste Anastasia Podzniakova.

partitions_feminines2.jpg

Lire la suite...

lundi 21 avril 2014

L'Oiseleur chante Greif et Brossard en Normandie au mois de mai

Olivier Greif : transcription de la symphonie N°1 pour baryton et grand orgue (poèmes de Paul Celan)

Sébastien de Brossard : Motet Canticum Nonum

Avec Catherine Gouillard, organiste titulaire

  • Samedi 3 mai  à  20h30   Église de Saint-Martin de Villers sur Mer
  • Samedi 31 mai à 20h30   Église Saint-Léonard de Honfleur

entrée libre  

Diffusion sur écran géant des musiciens Vidéo/lumières : Emmanuel CanteuxPrésentation : Damien Simard

Visites de l’orgue : Dimanche 4 mai 2014 à partir de 14h30 (Gratuit). Inscription à l’office du tourisme de Villers/Mer : 02 31 87 01 18 (places limitées) 

Lire la suite...

samedi 15 mars 2014

L'Oiseleur, Loilier, Marinescu chantent Anna de Noailles le dimanche 16 mars à Paris

Concert consacré à la poétesse Anna de Noailles, née Brancovan

Aurelie Loilier, soprano

Axia Marinescu, pianiste

L'Oiseleur des Longchamps, baryton

Naoko Nakatani, violoniste

Delphine André, comédienne

Mélodies de Béesau, Delannoy, Dutilleux, Patrick Loiseleur, Marquiset, Saint-Saens, Jacques de la Presle, de Laurière, Vierne

Lire la suite...

samedi 11 janvier 2014

Les éblouissements d'Anna

A lire sur le blog de L'Oiseau-Lyre, un beau compte-rendu du Récital "Les Éblouissements d'Anna" du 8 décembre dernier à l'Institut Culturel Roumain.

Lire la suite...

mercredi 11 septembre 2013

L'oiseleur des Longchamps chante Anna de Noailles

L'oiseleur des Longchamps est très heureux d'annoncer qu'il chantera un concert entièrement consacré à la poétesse Anna de Noailles, en prestigieuse compagnie : la grande Viorica Cortez, et les talentueuses Andreea SoareSabine Revault D'AllonnesAxia Marinescu, dans le magnifique théâtre byzantin de l'Ambassade de Roumanie à Paris le 8 décembre 2013 ; en plus des mélodies de Saint-Saens, Dutilleux, Vierne, Marquiset, La Presle etc ... il y aura la création de 2 mélodies de Patrick Loiseleur et de Emile Naoumoff; avec le concours du cercle Anna de Noailles créé et présidé par l'inventif Alexandre d'Oriano et L'équipe Institut Roumain Paris.

loiseleur_noailles.jpg

dimanche 23 juin 2013

Mélodies inédites d'Armande de Polignac

La fête de la musique était quelque peu en avance ce 18 juin dernier pour la centaine de chanceux qui ont pu assister à ce récital de mélodies rares voire introuvables d'Armande de Polignac. Cela se passait au siège de l'association France-Amérique, un lieu somptueux à deux pas des Champs Elysées. La soprano Sabine Revault d'Allonnes, le baryton L'Oiseleur des Longchamps et le ténor Sébastien Romignon Ercolini, accompagnés au piano par Stéphanie Humeau, se sont relayés pour nous faire entendre ces mélodies parmi lesquelles on trouve de véritables trésors, de petits bijoux. Tant par le raffinement de l'écriture que par la sensibilité et l'engagement des interprètes, nous avons entendu ce que la mélodie française peut produire de meilleur.

Par la concision (il n'y a pas une note en trop) et le raffinement harmonique, les mélodies d'Armande de Polignac se rapprochent de Ravel. Elles auraient tout à fait leur place au concert parmi celles de Fauré, Duparc, Chausson, Hahn tant les qualités de l'écriture sont évidentes. Pour donner une idée de l'oubli dans lequel elles sont tombés, L'Oiseleur des Longchamps m'a raconté qu'il a du en chercher certaines à la bibliothéque de France car elles ne sont plus éditées depuis longtemps. Mais le parcours du combattant ne s'arrêtait pas là car il y avait des éditeurs qui s'ils ne possédaient même pas une photocopie des partitions originales, en détenaient les droits (sans doute par le jeu des rachats de catalogues entiers lorsqu'uu éditeur met la clé sous la porte). Il fallut donc les retrouver et demander des autorisations... Ce concept d'éditeur qui détient les droits sans faire le travail correspondant (rendre la partition disponible) me laisse un peu rêveur. Ce n'est qu'une illustration caricaturale du fait que donner des des droits monopolistiques garantis par l'état à un éditeur jusqu'à 70 ans après le décès du compositeur est tout sauf compatible avec l'intérêt général, et ne va certainement pas dans le sens de la défense de l'art vivant et de la création.

Fermons cette parenthèse et revenons à la musique: ce programme passionnant et inédit sera bientôt enregistré en disque, disponible d'ici à la fin de l'année. Ce qui permettra de rendre justice à cette compositrice méconnue. A ceux qui se demanderait pourquoi si peu de gens se sont intéressés à cette musique si elle est vraiment excellente, j'ai envie de répondre que les histoires de la musique sont tout sauf équitables, et qu'on entend très régulièrement dans les concerts classiques des navets sans grand intérêt alors que de véritables trésors dorment dans les bibliothèques. Dans ce domaine comme dans d'autres le conformisme fait des ravages, et la curiosité reste le meilleur atout du musicien comme du mélomane.

dimanche 24 mars 2013

En chantante Lune

J'ai le plaisir de vous inviter à un concert de mélodies dans toutes les langues le 10 avril prochain à Paris, concert qui vous permettra notamment d'entendre une de mes toutes dernières productions, le Lunatique sur un texte de Yourcenar commandée par l'occasion par L'Oiseleur des Longchamps.

en_chantante_lune_affiche.jpg

Concert de mélodies, airs, chansons, songs, Lieder, canzone, canciones ... sur le thème de la lune

Evelyn Vergara, soprano
Emilien Marion, ténor
L'oiseleur, baryton
Christophe Maynard, pianiste


oeuvres de : Anonyme, Bellini, Bernier, Boëlmann, Brahms, Chaminade, Chausson, Chrétien, Collin, Curschmann, Davico, Debussy, Dvorak, Fauré, Ferroud, Franz, Garat, Gaubert, Ginastera, Gounod, Greif, Grétry, Hahn, Holmès, Jadin, Kinkel, Kirschner, Krüger, Labori, Lacroix, de La Presle, Le Flem, Leroux, Loiseleur, Maas, Marinier, Mascagni, Massenet, Mecano, Mendelssohn, Picheran, Puget, Reichhardt, Respighi, Rodrigo, Rubinstein, Saguer, Saint-Saens, Schubert, Schumann, Scotto, Spohr, Strauss, Tricot, Vidal, Wakerfield, von Weber, Woodworth

sur des poèmes de : Bessière, de Bussy, Cipollini, Davidoff, Despax, Dorchain, Eichendorff, Even, Fiorentino, Fortolis, Guinand, Heine, Holmès, Hölty, Greif, Kugler, de La Ville de Mirmont, Lenau, Madeleine, Mendès, Mosen, Ossian, Osterwald, Samain, de Ségur, Shimasaki, Simrock, Vanor, Verlaine, Villancico, Villemer, Woddworth, Yourcenar

entrée : libre participation

adresse: Using Spring Court 5 passage Pivert Paris 11e
métros : Goncourt ou Belleville

illustration : Arthur John Black

jeudi 31 mars 2011

L'Oiseleur des Longchamps chante Berlioz à la radio

Le baryton L'Oiseleur des L.ongchamps me signale qu'il enregistre demain, le 1er avril (et ce n'est pas un poisson), des mélodies à la radio pour l'émission d'Arièle Buteaux, les invités d'Arièle.

Au programme entre autres, le Spectre de la Rose extrait des Nuits d’Été de Berlioz (dans un arrangement pour voix, piano, violon, violoncelle de votre serviteur) et une complainte sicilienne de Frédérico Alagna.

La diffusion sur France Musique est prévue le dimanche 1er mai à 12h30.

mercredi 22 décembre 2010

Les Nuits d'été pour voix et trio avec piano

C'est sur une proposition du baryton L'Oiseleur des Longchamps que j'ai entrepris de réduire les Nuits d'été de Berlioz pour voix et trio avec piano (piano, violon, violoncelle). Une combinaison instrumentale infiniment plus riche que le piano seul tout en étant bien plus facile à réunir (et à faire jouer dans une petite salle) qu'un orchestre symphonique.

Lire la suite...

- page 1 de 2