Mot-clé - poisson

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 1 avril 2016

Le centre de musique baroque de Versailles se met à l'électro

"La tradition, c'est nourrir les flammes et non vénérer les cendres". C'est avec cette citation de Gustav Malher que la directrice du Centre de Musique Baroque de Versailles a annnoncé des choix audacieux pour la saison 2016-2017. Tout d'abord l'orchestre des Violons du Roy va acquérir des violons électriques Viper à 7 cordes et faire appel à Stéphanie Valentin (photo) pour compléter la formation de ses musiciens. Par ailleurs David Guetta a été embauché comme consultant pour la partie synthétiseurs et boîtes à rythmes. "Je pense que Marin Marais, qui écivait des suites danses, se serait passionné pour l'électro s'il avait vécu de nos jours" a déclaré la star en descendant d'un jet privé qui le ramenait de Rio de Janeiro. Lorsque la journaliste d'iTélé lui a demandé quelle oeuvre de Marin Marais avait sa préférence, il a répondu: "Les quatre saisons", et nous ne pouvons qu'approuver cet excellent choix qui montre une réelle connaissance de la musique française baroque.

Lire la suite...

lundi 29 décembre 2014

Prodigieux, vraiment ?

Je n'ai pas vu l'émission Prodiges sur France 2, dont j'avais pourtant entendu la réclame à la radio. Il y avait plusieurs raisons à cela: outre le fait que je n'ai pas de télé en ce moment et que la mienne sert surtout à regarder des blu ray de temps à autre, je ne suis pas un grand fan de jeunes musiciens. Un violoniste ne va pas davantage m'émouvoir à 15 ans qu'à 40. Et toute la mythologie autour des "prodiges", des "petits génies" et autres bêtes à concours m'agace et parfois me peine. Et puis les morceaux étaient tous coupés afin de ne pas dépasser 2 minutes. En effet c'est bien connu la capacité de concentration de la ménagère de moins de 50 ans est à peine supérieure à celle du poisson rouge et se limite à 120 secondes.

Lire la suite...

dimanche 1 avril 2012

Hadopi dissoute

C'est un scoop du journal de papageno, la nouvelle ne devant être annoncée que demain matin. Le président-candidat va annoncer très prochainement un décret portant dissolution à effet immédiat de la Haute Autorité pour le Développement et l'Organisation du Piratage sur Internet, plus connue sous l'acronyme d'Hadopi. Cette entité administrative créée suite au rapport Olivennes avait pour but de lutter contre le téléchargement illégal en essayant de menacer des millions d'internautes de coupure de leur connexion en cas d'infractions multiples au droit d'auteur dûment constatées par des officines privées en dehors de tout contrôle juridique. Elle avait aussi pour but d'aider à développer l'offre légale c'est à dire celle qui permet au majors de faire de l'argent sans pour autant rémunérer les artistes (faut pas déconner, non plus).

D'après nos informations, c'est en pensant récupérer une partie de l'électorat jeune que notre bouillonnant président n'a pas hésité à sacrifier ce qui fut son oeuvre et que comme le "bouclier fiscal" il imposa sans prendre en compte les critiques qui venaient parfois de son propre camp. Selon certaines sources c'est lorsque son fils Louis lui déclara "mais papa j'ai 12.000 MP3 sur mon ordi, tu crois que c'est avec l'argent de poche que tu me donne que j'aurais pu me les payer à 1 euro pièce ?".  Le fils présidentiel lui aurait également montré copie d'un email de relance qui menaçait la coupure de l'accès internet de l'Elysée, ce qui n'aurait pas été sans conséquences diplomatiques et politiques dommageables pour le candidat sortant (mais pas encore sorti).  

anti-HADOPI.jpgOn le sait, notre président est tellement prompt à passer de la réflexion à la décision que parfois il décide avant même d'avoir réfléchi; aussi ne lui fallut-il pas longtemps avant de se résoudre à la dissolution de l'Hadopi. Décision qui selon une autre source bien informée causa quelques heures plus tard une vive altercation entre Carla Bruni qui prétendait que le piratage était responsable des mauvaises ventes de son dernier album, et Jean Sarkozy qui répondit "belle-maman, avec tout le respect que je vous doit, elles sont nazes vos chansons, vous n'avez aucune voix, même en téléchargement gratuit personne n'en voudrait". Lequel Jean se vit gratifié d'une tarte en complément de sa licence de droit récemment obtenue (note de l'auteur: à son âge j'avais déjà un doctorat, un boulot en CDI et deux enfants, mais ça n'est pas charitable de se moquer des fils à papa victimes d'hyperpilectomie palmaire). Dispute parfaitement vaine, le père de famille ayant déjà tranché dans le vif.

En dissolvant de manière inattendue et par décret l'Hadopi, le président-candidat espère bien sûr couper l'herbe sous le pied de son rival socialiste, dont la 45e des 60 propositions pour la France (comprendre: pour une France bien à  gauche mais pas trop en fait si quand même sans excès mais sans compromis c'est clair j'espère)  vise à réformer radicalement l'Hadopi. La rédaction initiale du programme proposait la suppression pure et simple (une idée défendue par Aurélie Filippetti et critiquée par d'autres membres de l'équipe du candidat), mais le candidat PS a ensuite mis de l'eau dans son vin et dilué sa résolution dans les bons sentiments au point de la rendre illisible, peut-être par peur de fâcher les artistes qui avaient soutenu la loi Hadopi.

En annonçant de plus que le budget 2012 non consommé de l'Hadopi sera alloué au fonds copie privée  destiné à soutenir le spectacle vivant, le président-candidat cherche également à séduire les artistes et montrer qu'il ne les oppose pas aux internautes. Notez qu'en pratique ce fonds sert essentiellement à subventionner des spectacles comme la nouvelle tournée d'adieu de Johnny, lesquels vous en conviendrez apportent une contribution essentielle au rayonnement artistique de la France dans le monde. Rayonnement qui dans le cas de Johnny s'étend au moins jusqu'à la Suisse qui héberge les revenus, sinon la personne du chanteur de rock francophone.

En dehors d'Eva Joly qui a réclamé que les amplis des guitares électriques ne soient pas alimentés avec de l'électricité d'origine nucléaire et que les émissions carbone du centre de musique baroque de versailles soient compensées en CO2, aucun des candidats n'a pour l'instant réagi à cette information.

mardi 1 avril 2008

Le saumon d'élevage a bonne oreille

On le savait depuis quelque temps déjà, les vaches laitières produisent plus et mieux lorsqu'on leur passe de la musique de Mozart et qu'on leur permet de dormir sur de confortables matelas à eau. Ce qui est un peu moins connu, c'est que les saumons, eux aussi, sont sensibles à la musique.

Lire la suite...