Un inédit de Chostakovitch pour alto et piano

Lu sur le blog Slipped disc de Normal Lebrecht, cette étonnante nouvelle: alors que nous célébrons le 111e anniversaire de sa naissance, nous apprenons qu'une partition inédite de Chostakovitch pour alto et piano a été retrouvée et authentifiée.

Trouvée parmi les papiers de l'altiste Vadim Borisovsky, qui l'aurait hérité du dédicataire Alexander Mikhaïlovich Ryvkin (1893-1951), altiste du quatuor Glazounov, cette page pour alto et piano a été écrite en 1931, et aurait même porté le numéro d'opus 33 (qui a été attribué par la suite à une autre oeuvre par Chostakovitch lui-même).

Voilà donc un lointain précurseur de la Sonate Op. 147 pour alto et piano qui est, comme nos chères lectrices ne l'ignorent point, la toute dernière oeuvre du génial compositeur russe, et sans aucun doute un des sommets de ce répertoire.

Il ne reste plus qu'à éditer, jouer, enregistrer cette pièce et la faire revivre pour de bon. Au travail !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet