Mot-clé - Johannes Brahms

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 4 février 2017

Une semaine en musique

Chères lectrices, vous vous garderiez bien de m'en faire reproche, dans votre fidélité exemplaire, mais je ne le sens que trop bien que je vous néglige un peu ces derniers temps. Ce n'est pas que je n'ai pas assez à vous raconter: c'est plutôt qu'il y en a trop pour pouvoir les rapporter dignement dans ce journal. Essayons tout de même de résumer les concerts de la semaine dernière.

Lire la suite...

mercredi 1 juillet 2015

Mendelssohn, Schubert, Brahms par Michèle Sharapan et ses amis

Hier soir au théâtre du Conservatoire d'Art Dramatique dans le 9ième arrondissement de Paris. Une plaque indique que c'est dans cette salle qu'eut lieu la création de la Symphonie Fantastique d'Hector Berlioz, ainsi que celle d'Harold en Italie, excusez du peu. Le théâtre a été rénové depuis mais je me demande tout de même comment sa scène a pu accueillir un orchestre au complet avec les 2 harpes, les cloches, la grosse caisse, les 2 tubas et les 4 bassons, et tutti quanti !

Quoi qu'il en soit cette salle est parfaitement adaptée au programme de trio avec piano et piano 4 mains proposé par Michèle Sharapan (piano), Thomas Gautier (violon), Seokwoo Yoon (violoncelle), et Grégory Ballesteros (piano). Avec de la musique romantique allemande (Mendelssohn, trio en ut mineur op 66), de la musique romantique allemande (Schubert, Divertimento à la hongroise D 818) et de la musique romantique allemande (Brahms, trio en si majeur op 8). Sans compter le bis, de la musique romantique allemande (Brahms, danse hongroise).

Lire la suite...

dimanche 14 décembre 2008

Récital de Mae Heydorn et Fériel Kaddour le 17 décembre 2008 à Paris

Mae Heydorn, dont les lecteurs de ce journal ont déjà entendu parler, est une belle grande brune au timbre riche et légèrement cuivré, particulièrement à l'aise dans la musique romantique allemande. De plus elle a une prononciation parfaite dans cette langue car c'est sa langue maternelle paternelle (merci Eric :). Est-elle aussi convaincante dans la mélodie française (Debussy, Hahn) ? C'est ce que vous pourrez savoir si vous assistez au concert de mercredi prochain, dont je transmets l'invitation telle quelle:


Bonjour à tous,

j'ai le plaisir de vous informer que la mezzo Mae Heydorn et moi-même donnerons un concert ce mercredi 17 décembre, à 20h30. Ma soeur Hinde Kaddour, comédienne, se joint à nous pour lire quelques poèmes.

Programme:

  • Debussy: Chansons de Bilitis, Fêtes galantes (extraits)
  • Hahn: D'une prison, L'heure exquise
  • Schubert: An die musik, Die junge Nonne, An den Mond
  • Schumman: Die Lotosblume, Freisinn, Mein Herz ist schwer
  • Brahms: 3 Volklieder, Von ewiger Liebe

Ce concert aura lieu à l'Eglise St-Marcel: 24 rue Pierre Nicole, 75 005 Paris. RER Port-Royal / bus 91-38. Entrée: 10 euros (tarif réduit: 8 euros).

Vous trouverez l'affiche du concert en fichier joint de ce mail. Nous serons toutes les trois très heureuses de vous y retrouver!

Bien à vous, Fériel Kaddour


mercredi 9 avril 2008

Brahms par le duo Thorette-Farjot

J'avais déjà parlé de leur premier disque, consacré essentiellement à la musique française du XXIe siècle. Arnaud Thorette (altiste) et Johan Farjot (pianiste), qui ont constitué un duo en 2000, nous proposent un autre album, consacré à Brahms.

Lire la suite...