Mot-clé - édition

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 10 juin 2017

Transfert en cours (de ScoreExchange vers Tamino Productions)

Non il ne s'agit pas du transfert d'un tapeur de balle d'un club de fouteballe vers un autre, à grand coups de millions qui passent d'un paradis fiscal à un autre. C'est d'une affaire autrement plus sérieuse et importante dont il s'agit, le transfert d'une centaine de compositions et d'arrangements depuis ma page ScoreExchange vers le site Tamino Productions.

Lire la suite...

mercredi 31 mai 2017

Au matin du septième jour (partition disponible)

La partition de cette pièce pour alto et piano intitulée Au matin du septième jour a rejoint le nouveau site Tamino Productions qui s'enrichit un peu plus chaque jour. Comme d'autres partitions elle est disponible au choix en sous forme électronique (au format PDF) ou bien en impression à la demande.

Lire la suite...

dimanche 23 octobre 2016

Le nouveau site de Tamino Productions est en ligne

Chères lectrices, vous l'attendiez depuis des années, il est enfin arrivé ! Quoi ? Le nouveau site des éditions Tamino Productions.

Tamino_logo_horizontal.png

Lire la suite...

mercredi 14 septembre 2011

SibeliusMusic devient ScoreExchange

Le site SibeliusMusic qui héberge une centaine de mes partitions (compositions et arrangements) va bientôt fermer ses portes et être remplacé par ScoreExchange qui remplit peu ou prou la même fonction.

Lire la suite...

samedi 22 janvier 2011

Nuits d'été de Berlioz: la version pour voix haute, piano, violon, violoncelle est en ligne

J'ai déjà évoqué cet arrangement des Nuits d'été d'Hector Berlioz pour voix, piano, violon et violoncelle. Il existe en deux versions: voix haute (soprano ou ténor) et voix moyenne. Pour chaque version j'ai en outre posté en ligne une partie de violon et une partie de violoncelle où la ligne de chant est reproduite pour faciliter la mise en place. Les partitions sont disponibles sur le site de Tamino productions, en PDF ou en version papier. L'hébergeur actuel de ce site (qui assure également l'impression à la demande et l'envoi des partitions papier) ne permet malheureusement pas de regrouper plusieurs partitions ensemble, j'ai donc dû poster au total six partitions distinctes.

La première audition en concert de cet arrangement aura lieu cet été par le baryton L'Oiseleur des Longchamps.

dimanche 4 octobre 2009

Cent partitions sur le site Tamino Productions

Le site Tamino Productions où je publie mes compositions et arrangements a récemment atteint le seuil symbolique de 100 partitions disponibles. Il bénéficie également d'un superbe nouveau logo bleu avec une plume dessiné par une cousine qui fait des études de design:

Bien que la navigation se soit améliorée avec la deuxième version du site SibeliusMusic qui héberge ces partitions, elle souffre encore de certains défauts. Le principal étant l'utilisation d'un plug-in propriétaire qui ne fonctionne que sur les ordinateurs Mac ou Windows, quand il veut bien fonctionner (plusieurs de mes amis m'ont rapporté des difficultés à installer le pug-in ou à imprimer des partitions). Mise à jour: le site s'appelle maintenant ScoreExchange et permet d'acheter les partitions en PDF. Par ailleurs le nouveau site Tamino Productions est maintenant en ligne.

Côté positif, ce site permet de poster des extraits en MP3 à côté des partitions, offre une bonne visibilité dans les moteurs de recherche ainsi qu'une forme d'animation communautaire grâce aux reviews et autres liens.

Quelques partitions sont également disponibles sur le site lulu.com qui permet de commander des partitions imprimées (au lieu de les imprimer soi-même). Mais ce site dédié aux livres en général ne permet pas facilement d'imprimer les parties séparées pour les oeuvres de musique de chambre, ce qui constitue un gros handicap.

N'étant pleinement satisfait ni par l'une ni par l'autre solution, je vais probablement développer dans les mois qui viennent un nouveau site pour publier mes partitions mais aussi celles d'autres compositeurs. Dans l'idéal il sera multilingue et Web 2.0, basé sur un CMS comme SPIP ou Joomla. Sa principale caractéristique sera d'offrir le téléchargement gratuit des partitions dans le format le plus universel qui soit (le PDF). Les compositeurs seront rémunérés soit par les droits SACEM si l'oeuvre est jouée en public soit par un don en ligne si elle ne l'est pas. Contrairement aux sites d'auto-publication, il y aura un comité éditorial pour faire le tri, ce qui évitera aux utilisateurs du site d'avoir à le faire eux-mêmes.

Pourquoi offrir une partition gratuitement sur Internet plutôt que de signer un contrat classique avec un éditeur ? D'abord pour faire connaître son travail. A l'heure où la quasi-totalité des oeuvres de Mozart, Bach, Beethoven sont disponibles gratuitement sur des sites comme IMSLP, bien peu de gens vont être motivés pour acheter la partition d'un compositeur dont ils n'ont jamais entendu parler, surtout s'ils ne peuvent même pas y jeter un coup d'oeil avant de payer. Dans un magasin de partitions, on peut feuilleter avant d'acheter. Dans un magasin en ligne, feuilleter implique voir à l'écran donc potentiellement imprimer (toutes les tentatives pour permettre à l'utilisateur de voir à l'écran sans imprimer étant futiles et vouées à l'échec, comme les DRM). Autant permettre explicitement à l'utilisateur d'imprimer la partition au lieu de faire semblant de vouloir l'en empêcher. Sans même parler du piratage plus classique comme la photocopie d'une partition empruntée à un ami ou à la bibliothèque, qu'il est quasiment impossible d'empêcher en pratique. Autant prendre le taureau par les cornes et autoriser la photocopie, en adoptant une licence du type Creative Commons.

Est-ce idéaliste ? Une partition est un objet particulier. ça n'est pas vraiment un objet fini et prêt à consommer comme un livre, mais un produit intermédiaire destiné à des musiciens. Le produit fini c'est la musique, le concert, le disque. Signalons que les éditeurs perdent en  général de l'argent sur l'impression des partitions, et ils en gagnent avec les droits d'exécution (SACEM) et de reproduction discographique (SACD). Les éditeurs eux aussi pourraient faire des économies et mieux défendre leur écurie de compositeurs s'ils mettaient les partitions en ligne gratuitement. Mais bien peu d'entre eux sont prêts à faire ce geste, même pour les partitions épuisées. Dans ce contexte, il ne reste plus aux compositeurs qu'à se regrouper en coopérative et profiter de l'Internet pour diffuser le produit de leur travail. Si tout va bien, Tamino Productions sera bientôt l'une de ces coopératives.

dimanche 14 septembre 2008

Où l'on se jette à l'eau...

logo_tamino_productions_small.jpg Chers amis lecteurs de de blog, pendant que vous vous réchauffiez les orteils au bord de la plage, Papageno, lui n'a pas chômé, il a rempli avec son associé une petite pile de formulaires pour créer Tamino Productions. Cette structure est destinée à publier mes partitions et pourquoi pas celles de autres une fois que le circuit de distribution sera bien rôdé.

Lire la suite...

mardi 1 juillet 2008

La résurrection d'IMSLP

Après 10 mois de panne causée par un différent juridique avec l'éditeur viennois Universal Edition, le site IMSLP, qui offre un accès gratuit aux partitions libres de droits, est de retour. Au passage le site s'est trouvé un nouveau nom un peu moins IMSLPbittable: il s'appellera désormais Petrucci Music Library, d'après le nom d'Ottaviano Petrucci, le premier à avoir imprimé des partitions en série avec les techniques de Gutenberg (à Venise au début du XVIè siècle). Notons que cet éditeur a disposé d'ailleurs durant 20 ans d'un monopole accordé par le Doge sur l'impression des partitions musicales...

Lire la suite...

lundi 21 janvier 2008

Des nouvelles d'IMSLP

J'en parlais dans un précédent billet, l'International Music Score Library Projet, une bibliothèque numérique de partitions tombées dans le domaine public, a été fermée suite à des menaces des avocats d'Universal Edition.

Lire la suite...

samedi 27 octobre 2007

Fermeture de l'International Music Score Library Project

L' IMSLP, dont j'ai déjà parlé dans ce journal, est ou plutôt était un répertoire de partitions libres de droit. Le principe est le suivant: le site publie le scan au format PDF de partitions libres de droit, en particulier des éditions datant de plus de 70 ans et donc tombées dans le domaine public. Les partitions sont postées par des contributeurs bénévoles comme dans Wikipedia.

Lire la suite...

dimanche 7 octobre 2007

200.000 dollars d'amende pour une internaute téléchargeuse

Comme on a pu le voir par exemple sur Slashdot, une femme a été condamnée à 222.000 dollars pour violation du droit d'auteur.

Lire la suite...

samedi 15 septembre 2007

Nouveau site internet: La flûte enchantée

J'ai maintenant un tout nouveau site internet qui s'appelle La flûte enchantée Tamino Productions pour distribuer mes partitions (oeuvres originales et arrangements).

Lire la suite...

mardi 3 juillet 2007

Trouver des partitions en ligne

On trouve de tout sur Internet, mais où trouver des partitions quand on est musicien ? voici quelques sites que je connais

Lire la suite...