mercredi 14 janvier 2009

Vous allez trop à l'opéra...

Une remarque intéressante de Théobald: Vous allez trop à l'opéra. Allez-y moins, vous savourerez plus. Commençons par compter les représentations auxquelles j'ai eu la chance d'assister l'an dernier:

  1. La Mouche de Howard Shore au Châtelet en juillet. C'était fort bien !
  2. Melancholia de G.F. Haas à l'Opéra de Paris en juin. Musique superbe, livret et mise en scène un peu trop statique.
  3. L'affaire Makropoulos à l'Opéra de Massy en avril. Tiens, je n'ai pas écrit de billet pour celui-ci. Musique génialissime, mise en scène superbe, plateau vocal exceptionel.
  4. Le roi se meurt d'Olivier Kaspar, en avril au CNR de St Maur, un opéra de chambre très réussi.
  5. L'Autre Côté de B. Mantovani, à la cité de la musique, en mars, en version de concert.

guyon_la_flute_enchantee.jpg

Ce qui fait un opéra tous les deux mois (on est loin de l'overdose), quatre créations sur cinq et un taux de plaisir plus que satisfaisant, même si l'on n'atteint pas l'orgasme à tous les coups.

A inscrire dans les bonnes résolutions pour 2009: aller plus souvent à l'Opéra. Et savourer toujours autant !

samedi 10 janvier 2009

La faute au public (suite de la suite)

L'opéra de Paris n'a pas le public qu'il mérite. C'est en tout cas ce que déclare Gérard Mortier, et pas dans le bistrot du coin, mais dans un entretien paru dans Le Monde du 8 janvier dernier. On y retrouve les thèmes déjà développés par le chef S. Cambreling, à savoir que les spectateurs de l'Opéra de Paris sont des imbéciles. S'ils ont sifflé certains spectacles, c'est nécessairement parce qu'il prétendent tout savoir comme Mme Verdurin. Ils pourraient faire confiance aux experts, aux spécialistes, à ceux qui savent.

Lire la suite...

jeudi 30 octobre 2008

La petite renarde est décidément très rusée

Après la Scala de MIlan et le Met de New York, qui ont tenté la redirection en direct dans les salles de cinéma, après le festival de Bayreuth qui vendit des retransmissions en vidéo sur internet au prix de l'or (45 euros), l'Opéra de Paris tente à son tour de diffuser une de ses productions, La petite renarde rusée du génialissime Janáček, dans une mise en scène d'André Engel qui exploite les thèmes du printemps et de l'amour, et a l'air nettement plus roborative que ce qui est à la mode en ce moment (c'est à dire du glauque, du glauque et encore du glauque).

petite-renarde-rusee.jpg

C'est donc mardi 4 novembre que ceux d'entre nous qui n'ont pas la chance d'habiter en région parisienne, d'avoir la soirée de libre et 130 euros à mettre dans une place au premier balcon pourront regarder et écouter l'opéra sur Internet, soit en direct soit en différé. Et c'est gratuit (disons plutôt: payé par nos impôts, ce qui sera plus exact). Ceux qui n'ont pas le haut débit pourront tenter la radio (retransmission sur France Musique) et la télé (sur France 2 en 2009).

On ne peut que saluer et même féliciter chaleureusement cette initiative, même si la piètre qualité du son et de l'image disponibles en VOD aujourd'hui (et je ne parle même pas de la qualité des haut-parleurs dont la plupart des ordinateurs sont munis) risque de limiter fortement le plaisir des cyber-spectateurs, comparé à celui des petits veinards qui ont de vraies places. Un conseil au passage pour ceux qui écouteraient de la musique sur l'ordinateur: un très très bon casque audio coûte beaucoup beaucoup moins cher qu'un très bon ensemble ampli-enceintes.

dimanche 6 juillet 2008

La Mouche (Howard Shore - David Cronenberg) au Théâtre du Châtelet

Les créations à l'opéra ne sont pas si fréquentes, mais après Le Roi se meurt et Melancholia c'est tout de même la troisième à laquelle j'ai eu la chance d'assister (la quatrième si l'on compte l'Autre Côté, qui a été créé à Strasbourg et repris à Paris en version de concert). Un choix que je ne regrette pas globalement: il y a du bon, du très bon et du moins bon dans ce que j'ai vu et entendu, mais c'était toujours plus intéressant qu'une N-ième reprise de La Traviata ou de Don Giovanni

Lire la suite...

vendredi 27 juin 2008

Festival d'Aix en Provence: 60 ans et pas une ride

Le Festival d'Aix en Provence millésime 2008 commence ce soir. Ceux qui sont coinçés à Paris comme moi pourront se consoler avec les retransmissions à la télé, à la radio et sur internet par France 3, Arte, Radio Classique, et Medici entre autres.

Lire la suite...

mardi 17 juin 2008

Melancholia (Haas) à l'Opéra de Paris: mes impressions

Dimanche, j'ai pu retrouver avec plaisir le palais Garnier, son plafond peint par Chagall, son public guère moins vieux et tousseur qu'au théâtre des Champs-Elysés, même pour la musique contemporaine.

Lire la suite...

vendredi 13 juin 2008

Melancholia de Haas à l'Opéra de Paris: réactions mitigées

Les réactions semblent mitigées après la première de Melancholia à l'Opéra de Paris. Michel Parouty dans les Échos parle d' un ouvrage énigmatique porté par un chanteur hors pair. Pierre Gervasoni, dans le Monde, fustige le déprimant académisme de Haas. Éric Dahan, de Libération, pour qui la Mélancolie n'est plus ce qu'elle était, décrit l'opéra comme aussi inoffensif et anecdotique que les albums des jeunes chanteuses françaises à guitare actuellement en vogue. Jacques Doucelin, pour ConcertClassic, s'écrie: Quel ennui, mon Dieu ! et voit dans toute la production une machine qui tourne à vide.

Melancholia

Tous les critiques ont relevé la simplicité extrême de l'intrigue et des décors, mais aussi la grande qualité du plateau vocal et de l'orchestre dirigé par Emilio Pomarico. Quand à l'écriture de Haas, on évoque à son propos la micro-tonalité (quarts de tons), la musique spectrale (à la Gérard Grisey), les rythmes augmentés (à la Messiaen). On parle aussi de bruitisme sur fond sériel zébré de quelques accords naturels. Si vous ne comprenez rien à ces formules barbares, rassurez-vous: la plupart de ceux qui les emploient non plus !

Enfin, il semble que le public soit moins difficile que les critique car la première a été longuement applaudie. Ceux qui doivent déprimer, par contre, ce sont les guichetiers de l'opéra Bastille: à l'heure où j'écris ce billet, il reste des places pour tous les spectacles et dans toutes les catégories, ce qui est signe d'un taux de remplissage tout à fait médiocre. L'opéra serait-il décidément un genre mort ou mourant ? Et les maisons d'opéra des musées consacrés à la préservation du répertoire plutôt qu'à la création artistique ?

Je reparlerai de cet opéra après l'avoir entendu le 15.

mercredi 16 avril 2008

Le roi se meurt d'Olivier Kaspar (impressions)

Voici mes impressions Le roi se meurt un opéra en un acte d'Olivier Kaspar. Je n'ai pas pu m'empêcher d'établir une comparaison avec l'Autre Côté de Bruno Mantovani, entendu il y a un mois à la cité de la musique, et qui m'avait plutôt déçu.

Lire la suite...

mercredi 5 mars 2008

Bruno Mantovani: L'Autre côté à la Cité de la Musique

Un nouvel opéra, ça n'est pas si souvent qu'on a l'occasion d'en entendre ! Aussi était-ce le coeur tout réjoui que je suis allé à la Cité de la Musique pour entendre l'Autre Côté de Bruno Mantovani en version de concert.

Lire la suite...

mardi 19 février 2008

``Une performance surhumaine''

Lu dans le Monde daté du 14 février, dans une interview de Roberto Alagna, parrain de l'opération Tous à l'Opéra! dont j'ai parlé dans ce journal:

Lire la suite...

samedi 9 février 2008

Tous à l'Opéra ! le samedi 16 février 2008

Tous à l'Opéra ! c'est la journée portes ouverts organisée conjointement par toutes les maisons d'Opéra en France (et aussi en Europe dans le cadre des European Opera Days).

Lire la suite...

mardi 18 décembre 2007

Numéro hors-série de l'Avant-Scène Opéra: Opéra et mise en scène

La revue L'Avant-Scène Opéra vient de publier un numéro hors-série consacrées à ces bestioles bizarres que sont les metteurs en scène d'Opéra. Animaux nuisibles à éliminer d'urgence au Baygon vert selon les uns, génies incompris selon les autres ... 20 cas d'école sont passés au peigne fin par les spécialistes sous la houlette de Christian Merlin.

Lire la suite...

jeudi 6 décembre 2007

L'Opéra de Paris prêt à sacrifier l'unique création prévue en 2009

La grève à l'Opéra de Paris touche à sa fin, même si la première de Tannhaüser, ce soir, est donnée dans un arrangement scénique, avec costumes et lumières, ce qui veut dire en clair: pas de décors.

Lire la suite...

samedi 1 décembre 2007

L'Opéra de Paris toujours impacté par la grève

Opéra de Paris Ce ne sont pas les artistes mais les machinistes et les éclairagistes - chez qui le syndicat SUD est très implanté - qui poursuivent la grève entamée le 18 octobre. Cela n'est pas tellement surprenant: s'ils faisaient le même métier dans n'importe quel autre théâtre, les machinistes auraient probablement un contrat de droit privé et donc pas d'avantages particuliers liés à la retraite.

Lire la suite...

vendredi 9 novembre 2007

L'Opéra en direct au cinéma ?

Après le Metropolitan Opera de New York, c'est la Scala de Milan qui va proposer des retransmissions en direct et dans les salles de cinéma de certains spectacles.

Lire la suite...

mercredi 17 octobre 2007

L'Opéra de Paris en grève jeudi 18 octobre

Sans surprise, l'Opéra de Paris participera à la grève demain, pour défendre son ou plutôt ses régimes de retraites spéciaux: danseurs, machinistes, musiciens de l'orchestre... chacun a le sien. Au total, environ 1700 actifs et autant de retraités sont concernés.

Lire la suite...

vendredi 21 septembre 2007

Une création cette année à l'Opéra de Paris: Melancholia, de Georg Friedrich Haas

J'ai déjà pu m'exprimer dans ce journal à propos de la muséification des maisons d'Opéra, qui proposent beaucoup de nouvelles mises en scène et très peu de nouveaux opéras.

Lire la suite...

jeudi 6 septembre 2007

Luciano Pavarotti nous a quittés

Depuis l'annonce ce matin du décès de Luciano Pavarotti, les hommages se multiplient. Je n'ai pas eu la chance de l'entendre sur scène, mais comme beaucoup le monde j'ai entendu au disque et à la radio cette voix généreuse au timbre inimitable.

Lire la suite...

jeudi 16 août 2007

Salzbourg 2007: toujours trop de créativité, mais il y a tout de même une création

J'ai déjà évoqué le problème dans ce journal (voir mes billets sur Trop de créativité, pas assez de créations et La faute au public !).

Lire la suite...

mardi 24 juillet 2007

Wagner contre Wagner

Qui va succéder à Wolfgang Wagner, le frère de Wieland Wagner, et l'arrière-petit fils de Richard, à la tête du festival de Bayreuth ? sa fille Katharina ou bien son autre fille Eva ?

Lire la suite...

- page 2 de 3 -